Buster Keaton  l'homme qui ne rit jamais

Fiche technique
Nom originalBuster Keaton
OrigineEtats Unis
Année de production1917-1923 (courts-métrages)
ProductionComique Film Corporation, Buster Keaton Productions (1922), MGM
Nombre d'épisodes32 courts + 12 films réalisés
AuteurRoscoe Arbuckle, Buster Keaton
RéalisationRoscoe Arbuckle (1917-1920), Buster Keaton (1920-1923), Eddie Cline (1920-1923)
ProductionJoseph M. Schenck
ScénariiRoscoe Arbuckle (1917-1920), Buster Keaton (1920-1923), Eddie Cline (1920-1923)
Direction photographieGeorge Peters (1917-1918)
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT1966 ? (ORTF 1ère chaine - La Séquence du jeune spectateur)
Rediffusions1973 (ORTF 1ère chaine - Les Mercredis de la Jeunesse)
1983 (Antenne 2 - Récré A2)
27 mars 1985 (Antenne 2 - Récré A2 Matin)
Synopsis

Les aventures burelesques et cocasses, dans divers rôles et lieux appropriés, d'un dénommé "Malec" (anagramme de "calme", nom donné par les distributeurs français), qu'on retrouve souvent flanqué de son acolyte Fatty ("le gros") dans des films et courts-métrages tournés dans les années 20, à l'époque du cinéma muet.
Humour visuel, situations décalées étaient ainsi les maîtres mots de l'oeuvre intemporelle de Buster Keaton, qui jouait Malec, et qu'on surnomma "l'homme qui ne rit jamais" en raison de son flegme légendaire...

Commentaires

Jeune casse-cou, Joseph Francis Keaton semble très tôt prédisposé au métier d'acteur "acrobate". Fils de comédiens ambulants, né en 1895, il est victime dès son plus jeune âge de chutes spectaculaires et d'accidents (il s'ouvre le crane en lancant une brique, est aspiré par un cyclone, tombe de scène...). Ses parents estiment qu'il sera "plus en sécurité" dans leur spectacle et le jeune comédien intègre la troupe à l'âge de 5 ans. Dans ce show, jugé très violent, le jeune Keaton est mis à l'épreuve physique, jouant de sa souplesse et de sa condition robuste incroyable (son père se sert de lui comme balai pour laver le sol dans le spectacle, il est jeté contre le plancher etc.)
Le jeune garçon constate aussi que lorsqu'il rit ou sourit, les réactions du public sont beaucoup moins éloquantes. Finalement, lorsque son père devient alcoolique et dangereux, il quitte sa famille et est engagé à Broadway en Janvier 1917. Il n'y reste que peu, et fait une rencontre décisive avec l'acteur Fatty Arbuckle, à la recherche de faire-valoir pour ses films.
Le succès arrive vite et démarre vraiment après la Guerre au début des années 20. Keaton met en place son style et est fasciné par le cinéma qui lui offre de nombreuses possibiltés artistiques. Le muet de l'époque lui permet d'exprimer par le corps et le visuel toutes sortes de délires et d'acrobaties légendaires... Charlie Chaplin lui-même dira plus tard avoir été influencé par le travail de Buster Keaton.

C'est Joseph Schenck, un producteur indépendant, qui pousse Keaton à diriger et créer ses propres courts-métrages.
Après des années dorées, Keaton passera pourtant à MGM en 1928 (Schenck ne pouvant plus produire) malgré les mises en garde de Chaplin. Il perd peu à peu son pouvoir de décision artistique et ses films rencontrent alors moins de succès. Son ami Arbuckle, qui sera victime d'un scandale (accusé, à tort, d'avoir violé et tué une jeune femme, ce dont il ne se relèvera jamais) décède d'une crise cardiaque et Keaton devient alcoolique...
Il est licencié en 1934 et aura peine à revenir, même si l'après Seconde Guerre Mondiale lui sera un peu plus heureuse. Toutefois, la venue du cinéma parlant portera un coup certain à sa carrière. Keaton meurt en 1966.

Outre ses nombreuses apparitions dans des films, il aura réalisé 32 courts-métrages savoureux (seul et avec Fatty), qui restent avec certains de ses films comme "le Mécano de la Générale" (The General) parmi les pièces maîtresses de son oeuvre, et qui ont marqué les téléspectateurs de l'émission jeunesse de Dorothée, Récré A2.
Une génération d'enfants a ainsi en effet découvert et été sensibilisée à l'art et au comique du cinéma muet avec Buster Keaton, mais aussi un autre artiste du genre, Harold Lloyd, dont les oeuvres étaient proposées dans le cadre des choix "culturels" de l'émission.

Liste des épisodes
Courts-métrages

01. Fatty boucher
02. Fatty chez lui
03. Fatty docteur
04. Fatty à la fête foraine
05. La nuit de noces de Fatty
06. Fatty Groom
07. La mission de Fatty
08. Fatty bistro
09. Fatty à la clinique
10. Fatty cuisinier
11. Fatty Cabotin
12. Un Garçon séduisant
13. Le garage infernal
14. La Maison démontable
15. Malec champion de golf
16. L'épouvantail
17. La Voisine de Malec
18. Malec chez les fantômes
19. La Guigne de Malec
20. Malec champion de tir
21. Malec l'insaisissable
22. Frigo Fregoli
23. Frigo capitaine au long cours
24. Malec chez les indiens
25. Frigo déménageur
26. Le 9ème mari d'Eléonore
27. Frigo l'esquimau
28. Malec forgeron
29. Frigo à l'Electric Hôtel
30. Grandeur et décadence
31. Malec aéronaute
32. Frigo et la baleine
Auteur : Kahlone
Buster Keaton - image 1 Buster Keaton - image 2 Buster Keaton - image 3 Buster Keaton - image 4 Buster Keaton - image 5 Buster Keaton - image 6 Buster Keaton - image 7 Buster Keaton - image 8 Buster Keaton - image 9 Buster Keaton - image 10 Buster Keaton - image 11


Buster Keaton © Roscoe Arbuckle, Buster Keaton / Comique Film Corporation, Buster Keaton Productions (1922), MGM
Fiche publiée le 04 janvier 2007 - Dernière modification le 03 décembre 2015 - Lue 20509 fois