City Hunter : Film 1 - Amour, Destin et un Magnum 357

Fiche technique
Nom originalAi to Shukumei no Magnum (シティーハンター 愛と宿命のマグナム)
Amour et fatalité d'un Magnum 357
OrigineJapon
Année de production1989
ProductionYomiuri Kôkokusha, Nihon Victor, Sunrise
Durée80 min
Auteur mangaTsukasa Hojo
RéalisationKenji Kodama
Assistant-réalisationYoshihiro Yamaguchi
ProductionMasuo Ueda, Michihiko Suwa, Shigeaki Komatsu
Producteur exécutifHiromasa Morimoto, Makoto Hasegawa, Eiji Yamaura
ScénariiAkinori Endô
PlanningMichihiko Suwa
Chara-DesignSachiko Kamimura
Mecha-DesignMika Akitaka
DesignNoriyasu Yamauchi
Direction de l'animationTakeo Kitahara, Hiroshi Kôjina
Direction artistiqueJun'Ichi Higashi
CouleursTakashi Hasegawa
Direction photographieItta Kobayashi
MusiquesTatsumi Yano
Adaptation françaiseRégis Ecosse
Direction de doublagePhilippe Roullier
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT2000 (TF6 - Hors émission)
Rediffusions20 avril 2006 (NRJ12)
Editions
Sortie en VHS2001 (Dynamic Visions)
Sortie en DVD22 février 2007 (Dybex)
Synopsis

A l'aéroport de New Tokyo, un informateur venu au Japon pour vendre un micro-film à la police est assassiné. L'inspectrice Saeko, qui était là pour l'escorter, est témoin du meurtre. Au même moment, Nina Stenberg, pianiste renommée de la Galierie Orientale, arrive sur les lieux avec son grand-père, Klaus. Profitant de la panique provoquée par l'assassinat, elle fausse compagnie à son tuteur.
Sans emploi depuis maintenant quarante-huit jours, Ryô passe ses journées à traîner au café Cat's Eyes. C'est là que Nina vient le trouver pour qu'il l'aide à rechercher son père. En effet, ce dernier a quitté sa mère, Sophia, alors qu'elle venait de tomber enceinte. Il y a cinq ans, elle a appris à la mort de sa mère que son père était toujours en vie et qu'il se trouvait au Japon. Le seul indice qu'elle possède est un pendentif où apparaissent les initiales de ses parents, S et J.
A l'ambassade de la Galierie Orientale, Bondale, le chef du gouvernement, se rend compte que la mallette volée sur le cadavre de l'informaticien ne contient pas le micro-film. Il blâme son émissaire, le colonel Johann Fredrich Von Helsen, et lui ordonne de réparer son erreur. Ce dernier soupçonne le grand-père de Nina, qu'on a aperçu en train de discuter avec Kregman à l'aéroport, de détenir le micro-film. Le soir, Ryô raccompagne Nina à son hôtel et arrive juste à temps pour sauver Klaus, qu'on essayait de kidnapper.
Pendant ce temps, Saeko, qui a mené son enquête, découvre qu'un agent sacré surnommé "l'exterminateur rouge" se trouve en ce moment au Japon. Il s'agit bien évidemment de Von Helsen. Aussitôt, elle le soupçonne du meurtre perpétré à l'aéroport. A l'hôtel, Von Helsen va voir Klaus et lui somme de lui remettre le micro-film. Klaus accepte mais lui demande de ne pas s'approcher de sa petite fille. Cependant, l'ambassade - qui ne fait plus confiance au colonel depuis son échec - fait enlever Nina et son grand-père. Ryô les délivre, aidé de loin par Von Helsen. Alors que tout le monde est réuni chez Ryô, Klaus révèle que Helsen est en fait le père de Nina. Il s'était servi de la mère de Nina comme couverture mais avait fini par tomber amoureux d'elle. Plus tard, jugeant son travail trop dangereux pour elle, il avait préféré la quitter.
Le jour suivant, Klaus et Kaori sont enlevés par un hélicoptère. Heureusement, Ryô avait placé un micro-émetteur dans la veste de Kaori et ainsi il peut facilement les localiser dans une base secrète de la Galierie Orientale.


» Résumé complet


Commentaires

Sorti juste avant la fin de la deuxième série de City Hunter/Nicky Larson ("City Hunter 2" au Japon), ce film a été réalisé par la même équipe. Les dessins et l'animation laissent un peu à désirer pour un produit cinématographique mais l'histoire, pleine de rebondissements, est très bien maitrisée. La musique est également soignée. Les mauvaises langues diront qu'il n'y a rien de bien neuf par rapport aux 140 épisodes télévisés (on retrouve effectivement les coups de massues de Kaori/Laura et les tentatives ratées de Ryo/Nicky pour draguer tous les jupons qui passent devant lui) mais tous ces éléments font le charme de "City Hunter" et il parait donc normal de les retrouver.

La version française est un poil décevante puisque seul Vincent Ropion reprend son rôle. Les voix de Saeko (Hélène) et Umibozu (Mammouth) n'ont d'ailleurs rien à voir avec celles que l'on connait (timbre moins sexy pour l'une et moins grave pour l'autre).

Doublage
Voix françaises (Studio Chinkel) :
Vincent RopionRyô Saeba
Brigitte AubryKaori Makimura
Colette 'Coco' NoëlNina
Mathieu RivolierColonel Von Helsen
Mike MarshallKlaus
Gilbert LévyUmibozu
Susan SindbergSaeko Nogami
Marie-Annick MahéReika Nogami
Bérangère JeanMiki
Bernard DemoryBondale, Kregman
Bruno MagneGunther
Jean-Christophe BrétignièreOigen
Patrick PellegrinLeipniz, Steiner
Philippe Roullierl'assistant de Saeko
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
City Hunter : Film 1 - image 1 City Hunter : Film 1 - image 2 City Hunter : Film 1 - image 3 City Hunter : Film 1 - image 4 City Hunter : Film 1 - image 5 City Hunter : Film 1 - image 6 City Hunter : Film 1 - image 7 City Hunter : Film 1 - image 8 City Hunter : Film 1 - image 9 City Hunter : Film 1 - image 10 City Hunter : Film 1 - image 11 City Hunter : Film 1 - image 12


Ai to Shukumei no Magnum © Tsukasa Hojo / Yomiuri Kôkokusha, Nihon Victor, Sunrise
Fiche publiée le 09 avril 2007 - Dernière modification le 06 juillet 2017 - Lue 21165 fois