Les Triplettes de Belleville

Fiche technique
Nom originalLes Triplettes de Belleville
OrigineFrance, Canada, Belgique
Année de production2002
ProductionLes Armateurs, Production Champion, Vivi Film, France 3, RGP France
Durée1h20
AuteurSylvain Chomet
Création des personnagesSylvain Chomet
RéalisationSylvain Chomet
ProductionViviane Vanfleteren, Régis Ghezelbash, Colin Rose, Paul Cadieux
ScénariiSylvain Chomet
Story-boardsSylvain Chomet
Conception graphiqueSylvain Chomet
Direction de l'animationSylvain Chomet
Chef des décorsThierry Million
MusiquesBenoît Charest
Gén. VF interpreté parM
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)11 juin 2003
1ère diffusion hertzienne14 juillet 2004 (Canal+)
Rediffusions16, 20, 24, 27 juillet, 03 août 2004 (Canal+)
Editions
Sortie en DVDfin 2003 (France Télévisions)
Synopsis

Champion est un petit garçon mélancolique adopté par sa grand-mère, Madame Souza. Remarquant sa passion pour le cyclisme, celle-ci fait suivre à Champion un entraînement acharné.
Les années passent et Champion est devenu un as du cyclisme, à tel point qu'il se retrouve coureur au célèbre Tour de France. Mais pendant la course, il est enlevé par deux mystérieux hommes en noir. Madame Souza et son fidèle chien Bruno partent alors à sa recherche.
Leur enquête les mène de l'autre côté de l'Océan, jusqu'à une mégalopole nommée Belleville. Là, ils rencontrent les "Triplettes de Belleville", d'excentriques stars du music-hall des années 30, mangeuses de grenouilles, qui décident de prendre Madame Souza et Bruno sous leur aile.
Grâce au flair du chien, ils se lancent sur la trace de Champion mais vont devoir affronter la puissante mafia française...

Commentaires

Les Triplettes de Belleville est le premier long métrage de Sylvain Chomet qui a également réalisé le court métrage La Vieille Dame et les Pigeons et qui est par ailleurs auteur-dessinateur de bandes dessinées (Laid, Pauvre et Malade, Le Pont dans la Vase...).
A l'origine, Didier Brunner, producteur de Kirikou et la Sorcière, a proposé à Sylvain Chomet de réaliser un long métrage sous forme de trilogie, en reprenant le personnage de la vieille dame. Hésitant, ce dernier a songé à raconter les aventures de trois sœurs : la première était donc la vieille dame des "pigeons", la seconde vivait dans une banlieue parisienne et se passionnait pour le cyclisme et la troisième était une Québecoise. En commençant le second segment de la trilogie, il s'est rendu compte qu'il avait assez de matière pour réaliser un long métrage avec une seule histoire. Mais faute de droit et d'argent, il ne peut réutiliser la vieille dame du court métrage et c'est ainsi qu'est née Madame Souza.

Cité aux César et aux Oscars en 2004, le long métrage a reçu de nombreuses récompenses à travers le monde parmi lesquels le prix du Meilleur film de la 25e édition des Prix Génie (l'équivalent québécois des César), le Prix Lumière du meilleur film 2003 (décerné par la presse étrangère basée à Paris), les prix de l’Étoile du Meilleur film, de la Meilleure musique originale et du Meilleur distributeur (Diaphana) aux Étoiles d'Or de la presse 2004.
Les Triplettes de Belleville a également été présenté en sélection officielle, hors compétition, au 56e Festival de Cannes. Un film d'animation français n'avait d'ailleurs pas été présenté en sélection officielle depuis trente ans et La Planète Sauvage (1973).
Ayant nécessité un budget de 8,55 millions d'euros, le long métrage aura accumulé 873 811 entrées en France et aura été projeté dans 470 salles américaines. Un succès plutôt correct dans l'hexagone pour ce long métrage ô combien différent graphiquement des grosses productions commerciales américaines. Les superbes graphismes aux airs de vieux cartoons et la bande son nous plongent dans la France et les États-Unis des années soixante. On se surprend même à être pris d'une certaine nostalgie tant l'ambiance de cette époque est parfaitement retranscrite alors que la plupart d'entre nous, spectateurs, n'avons pas connu cette période! On soulignera que le film est quasiment muet ce qui parfois fait cruellement défaut car occasionnant des baisses de rythme.

Doublage
Voix françaises :
Jean-Claude DondaLe Général de Gaulle, les commentateurs sportifs, le clochard, les réclames
Michel RobinChampion (adulte)
Monica ViegasMadame Souza
Auteur : Nizou
Les Triplettes de Belleville - image 1 Les Triplettes de Belleville - image 2 Les Triplettes de Belleville - image 3 Les Triplettes de Belleville - image 4 Les Triplettes de Belleville - image 5 Les Triplettes de Belleville - image 6 Les Triplettes de Belleville - image 7 Les Triplettes de Belleville - image 8 Les Triplettes de Belleville - image 9 Les Triplettes de Belleville - image 10 Les Triplettes de Belleville - image 11 Les Triplettes de Belleville - image 12 Les Triplettes de Belleville - image 13 Les Triplettes de Belleville - image 14


Les Triplettes de Belleville © Sylvain Chomet / Les Armateurs, Production Champion, Vivi Film, France 3, RGP France
Fiche publiée le 21 octobre 2006 - Dernière modification le 24 mars 2015 - Lue 11758 fois