Mobile Suit Gundam Seed

Fiche technique
Nom originalKidô Senshi Gundam Seed (機動戦士ガンダムSEED)
OrigineJapon
Année de production2002
ProductionSunrise, MBS
Nombre d'épisodes50 (+ Films Spéciaux + Epilogue)
AuteurHajime Yatate, Yoshiyuki Tomino
RéalisationMitsuo Fukuda
ProductionSeiji Takeda, Fumikuni Furusawa
ScénariiChiaki Morosawa, Hiroyuki Yoshino, Akinori Endô, Kyôko Kogure, Akemi Omode, Hiroshi Ônogi, Shigeru Morita, Yûichi Nomura
Chara-DesignHisashi Hirai
Mecha-DesignKimitoshi Yamane, Kunio Ôgawara
Direction artistiqueShigemi Ikeda
Direction de l'écritureChiaki Morosawa
CouleursRitsuko Utagawa, Akiko Shibata
Direction photographieTakeshi Katsurayama
MusiquesToshihiko Sahashi
Adaptation françaiseHélène Castets, Julie Leroy, Xavier Hussenet
Direction de doublageThierry Kazazian
Gén. VF interpreté parGénérique VO
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT13 août 2005 (MCM)
Rediffusions24 octobre 2005, 3 décembre 2005 (MCM)
Editions
Sortie en DVD16 juin 2005 (Beez)
Synopsis

Ere Cosmique 71 (C.E. 71 en VO). Depuis déjà 11 mois, la guerre fait rage entre les Coordinateurs (êtres génétiquement modifiés par la science qui exploitent pleinement leurs capacités physiques et mentales) de l’organisation des colonies spatiales PLANT et les Naturels (êtres humains "purs") de l'Alliance Terrestre, qui sont à l'origine du conflit en raison de leur haine envers les Coordinateurs, qui sont différents d'eux.
Afin de se venger de la tragédie de la "Saint-Valentin Sanglante", qui a vu le massacre de centaines de milliers de civils par des missiles atomiques lancés par l'Alliance, ZAFT (l'organisation militaire de PLANT) lance une opération de grande envergure en volant les nouveaux Mobile Suits (robots géants) de l'Alliance qui sont en cours de fabrication sur la colonie neutre d'Héliopolis.
Mais pendant cette opération, Kira Yamato, un étudiant, s'interpose devant un soldat de ZAFT qui tente de voler l'un des Mobile Suits. Ce soldat est en fait Asran Zala (Athrun Zala en VO), son ami d'enfance. Pour protéger les autres étudiants avec lui, Kira monte dans le Mobile Suit qu’Asran voulait voler, le Strike Gundam, et réussit à le piloter. Il s’avère en effet que Kira, comme Asran, est un Coordinateur ! Plus tard, une autre bataille éclate et Héliopolis est détruit. Heureusement, Kira et sa bande d’amis sont recueillis sur un vaisseau militaire de l’Alliance terrestre, l'Archangel. Mais Kira va devoir défendre ce vaisseau avec le Strike Gundam, ce qui va le contraindre à devenir un ennemi de ZAFT... et donc d’Asran.

Commentaires

Réalisé en 2002, Gundam Seed a remporté un véritable triomphe au Japon et a obtenu la première place dans toutes les catégories de l'Anime Grand Prix (meilleure série, meilleur épisodes, meilleurs personnages, meilleur générique et meilleur seiyû)... Du jamais vu à l'époque ! La série a engendré une suite directe avec Gundam Seed Destiny, ce qui n'était jamais arrivé avec cette franchise (les autres séquelles vues jusque-là ne se passaient pas durant les mêmes conflits ou ne reprenaient pas les mêmes personnages).
Il faut dire que la série est très rythmée et regorge de rebondissements en tout genre. De plus, les personnages ont tous une histoire intéressante et une évolution marquée tout au long de la série. Les derniers épisodes sont particulièrement mémorables avec des événements tristes et sombres qui se produisent sous fond d’une réflexion sur les manipulations génétiques, la soif de l’homme pour la guerre, ou les "épurations" raciales. La série a aussi bénéficié – à son époque - d'un des plus gros budgets par épisode de l'histoire de l'animation japonaise avec plus de 25 millions de Yens (ce qui n’a pas empêché la réutilisation intempestive de nombreux plans pendant les batailles, de très nombreux flashbacks et même deux épisodes résumés !)
La série a néanmoins été critiquée parce qu'elle reprend plusieurs idées de la première série Mobile Suit Gundam créée par Yoshiyuki Tomino en 1979. En effet, les Coordinateurs ne sont pas sans rappeler les Newtype. De plus, on retrouve un jeune héros qui pilote un robot géant sans aucune préparation préalable et un ennemi charismatique au visage masqué. Ces deux derniers points sont cependant présents dans bien d’autres volets de la saga, il s’agit presque d’un passage obligé pour les scénaristes ! Autre reprise, celle de Haro, le petit robot de Lacus, qui a le même nom et le même design (seule la couleur change) que le robot d'Amuro Ray, le héros de la série de 1979. Plus troublant, Seed recycle quelques scènes de cette même série, la reprise la plus évidente se trouvant dans le dernier épisode (scène entre Kira et Flay). Qu’il s’agisse d’un hommage ou d’un plagiat, Seed aura en tout cas réussi à passionner une nouvelle génération de fans.

Après la série, fut réalisé un court épilogue de 5 minutes, présent sur le dernier DVD japonais : Mobile Suit Gundam Seed : Hoshi no hazama de, qui nous montre ce que sont devenus les héros de la série après la fin – plutôt expéditive – de la série. Cet épilogue permet de faire une transition moins abrupte avec Gundam Seed Destiny. De mars à octobre 2004, trois films (ou téléfilms) ont aussi été diffusés au Japon : il s’agit de résumés de la série qui contiennent des séquences redessinées et des scènes inédites. Enfin, en 2012, la série est sortie en 16/9 haute définition pour son dixième anniversaire. Certains défauts d’animation ont été corrigés, et des scènes des Special Edition ont été reprises (notamment dans les épisodes 38 et 46). Enfin, les deux épisodes résumés (le 14 et le 26) ont été supprimés.

La série a aussi été déclinée en manga. Le premier, sobrement intitulé Gundam Seed, compte 5 tomes et est sorti au Japon en 2003-2004. Il a été édité en France chez Pika en 2005-2006. Il existe aussi un manga dérivé, Gundam Seed Astray, qui regroupe en fait quatre mangas différents pour un ensemble de 10 volumes. Un light novel en 2 tomes et deux OAV de 5 minutes ( Mobile Suit Gundam Seed MSV Astray) reprennent des parties Gundam Seed Astray.

Gundam Seed est la deuxième série de l'univers Gundam à franchir les portes de notre pays après Gundam Wing, qui avait été programmé de façon chaotique sur M6 en 2001. La série n’aura cependant été diffusée que sur le câble. L’adaptation est de qualité même si certains noms ont été changés pour faciliter leur prononciation (Athrun Zala devient Asran Zala, Murrue Ramius devient Maryu Ramius...). Par rapport à Gundam Wing, certains termes comme Mobile Suit n’ont pas été francisés. Enfin, le doublage assuré par une belle brochette de comédiens est une grande réussite.

Liste des épisodes
Phase 01. Une paix mensongère
Phase 02. Son nom est "Gundam"
Phase 03. Terre de destruction
Phase 04. A pas de loup
Phase 05. Phase Shift désactivé !
Phase 06. Le Gundam qui disparait
Phase 07. Une cicatrice dans l'espace
Phase 08. La chanteuse de l'armée ennemie
Phase 09. Lueurs vacillantes
Phase 10. Chemins divergeant
Phase 11. Quand se lève l'épée
Phase 12. Le choix de Flay
Phase 13. Pluies d'étoiles filantes
Phase 14. Dans le flot du temps
Phase 15. A chacun sa solitude
Phase 16. Le désert de feu
Phase 17. Retrouvaille avec Cagali
Phase 18. Œil pour œil, dent pour dent
Phase 19. Dans les griffes de l'ennemi
Phase 20. Une journée tranquille
Phase 21. Au delà du désert
Phase 22. La mer teintée de pourpre
Phase 23. La rencontre du destin
Phase 24. Une petite guerre
Phase 25. Vers le pays de la paix
Phase 26. Instants
Phase 27. La ronde infinie
Phase 28. Kira
Phase 29. Un caprice du destin
Phase 30. Le temps de la lumière
Phase 31. Le ciel des Lamentations
Phase 32. Vers la terre promise
Phase 33. Les prémices des Ténèbres
Phase 34. Au delà du regard
Phase 35. Quand tombe le couperet
Phase 36. Sous la bannière de la justice
Phase 37. La foudre divine
Phase 38. Le feu de la décision
Phase 39. Asran
Phase 40. Vers le crépuscule cosmique
Phase 41. Et le monde trembla
Phase 42. Lacus attaque
Phase 43. les révoltés
Phase 44. La spirale des rencontres
Phase 45. L'ouverture du portail
Phase 46. La où se retirent les esprits
Phase 47. Un nouveau cauchemar
Phase 48. Le jour de la colère
Phase 49. La Lumière de l'apocalypse
Phase 50. Vers ces lendemains sans fin
Doublage
Voix françaises (Studio Chinkel) :
Thierry BourdonKira Yamato
Fabien BricheAsran Zala
Emmanuel GradiRaw Le Creuzet
Nathalie HomsMaryu Ramius
Agnès ManouryNatale Badgirule
Constantin PappasMu La Fraga
Sybille TureauFlay Allster
Frédérique MarlotMiriallia Hawn
Benjamin PascalSai Argyle
Sabrina LeurquinLacus Clyne
Bruno MagneYzak Joule, Kojiro Murdoch
Vincent De BouardDearka Elthman
Susan SindbergCagalli Yula Athha, Nicol Amalfi, Narratrice
Adrien SolisTollé Koening
Bérangère JeanErika Simmons, Aisha, Mme Joule, voix diverses
Patrick BéthuneLedonir Kisaka, voix diverses
Cyrille MongePatrick Zala
Jérôme KeenAndrew Wartfeld
Jérôme FrossardMurta Azrael
Eric PeterFrederik Adès
François CrétonKazui Baskirk
 
» Cast étendu
Auteurs : Darkjul
Arachnée
Listings : Gao Kyo
Gundam Seed Kira Yamato Raw Le Creuzet Maryu Ramius Mu La Fraga Flay Allster et Sai Argyle Asran Zala Lacus Clyne Natale Badgirule le GAT-X105 Strike Gundam Andrew Wartfeld Cagalli Yula Athha le GAT-X303 Aegis Gundam Miriallia Hawn Raw Le Creuzet aux commandes du ZGMF-X13A Providence Gundam Lacus Clyne et Andrew Wartfeld le ZGMF-X10A Freedom Gundam le MBF-P02 Strike Rouge Gundam et le ZGMF-X09A Justice Gundam Asran Zala à la fin de la série Kira Yamato à la fin de la série


Kidô Senshi Gundam Seed © Hajime Yatate, Yoshiyuki Tomino / Sunrise, MBS
Fiche publiée le 14 mai 2006 - Dernière modification le 19 septembre 2016 - Lue 35260 fois