Les Trois Caballeros

Fiche technique
Nom originalThe Three Caballeros
OrigineEtats Unis
Année de production1944
ProductionWalt Disney
Durée1h11
RéalisationNorman Ferguson, Harold Young (séquences live)
Chargé de productionNorman Ferguson
ScénariiHomer Brightman, Ernest Terrazas, Ted Sears, Bill Peed, Ralph Wright, Elmer Plummer, Roy Williams, William Cottrell, Del Connell, James Bodrero
Direction artistiqueRichard F. Irvine (séquences live), Mary Blair, Ken Anderson, Robert Cormack
MusiquesCharles Wolcott, Paul J. Smith, Edward Plumb
Adaptation françaiseGuy Descombes (1er doublage), Natacha Nahon (redoublage partiel 1978)
Direction de doublageJean-Pierre Dorat (redoublage partiel de 1978)
ChansonsMarianne Michel (Soliste)
 
» Staff étendu
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)1945 (?)
1ère diffusion hertzienne25 octobre 1987 (Canal+)
Rediffusions28 oct., 2, 5, 6 nov. 1987 (Canal+)
28 déc. 1995 (France 3)
Editions
Sortie en VHS1991 (Film Office)
1998 (Walt Disney - Les grands classiques)
Sortie en DVD07 octobre 2003 (Walt Disney)
Synopsis

Pour son anniversaire, Donald reçoit de la part de ses amis d'Amérique Latine un énorme paquet dans lequel se cachent trois surprises.
La première est un projecteur et deux bobines que Donald s'empresse de regarder. Le premier film relate les aventures de Pablo le pingouin, de l'Antarctique aux Îles Galapagos. Le deuxième film est centré sur la rencontre d'un petit gaucho et d'un ânon volant qui participeront à une course équestre.
La seconde surprise est un livre sur le Brésil duquel apparaît José Carioca le perroquet qui fera découvrir à Donald toutes les merveilles de Bahia et qui lui fera rencontrer Aurora Miranda...
Enfin, du dernier paquet surgit Panchito, un coq mexicain, qui fera découvrir aux deux autres volatiles les plaisirs de son pays : la musique à travers la danse et les chansons de Dora Luz et Carmen Molina mais aussi les jolies femmes...

Commentaires

Durant la Seconde Guerre Mondiale, les studios Disney ont connu une grave crise. En effet, Disney dut faire face à une grève syndicale éclair à partir du 29 mai 1941 de 300 de ses employés. Situation qui conduisit un certain nombre de ses animateurs à quitter le navire pour rejoindre la concurrence ou fonder un studio rival, la United Productions of America (UPA) qui créa, entre autres, Mister Magoo et Chat c'est Paris.
Dans ce contexte particulier, les réalisations Disney perdirent alors en qualité à quelques exceptions près, Dumbo (1941) et Bambi (1942). Le président Roosevelt sauva les studios de Walt Disney en l'envoyant, avec une douzaine de ses membres, comme ambassadeur des États-Unis dans une tournée des capitales latino-américaines. Ces voyages ont ainsi permis la réalisation de deux longs métrages : Saludos Amigos en 1943 où l'on trouve déjà Donald Duck et José Carioca et Les Trois Caballeros en 1944. Point commun : ils sont tous les deux des "films-package" c'est-à-dire des films réunissant des courts métrages (trois pour ce dernier).
La grande nouveauté, c'est que Disney rêvait de mêler animation et prise de vues réelles. Ainsi naquît le premier film en Technicolor réunissant personnages animées et acteurs. Autre première, la présence en vues réelles de femmes en maillots de bain qui en choqua plus d'un à cette époque! Les critiques furent donc des plus partagées à la sortie du film ; ce qui ne l'empêcha pas d'être un succès commercial. Mais compte tenu de son coût élevé, il laissa moins de bénéfices que Saludos Amigos. En 1946, il fut nommé dans deux catégories aux Oscars, meilleure musique et meilleure prise de son.
Septième film des studios Disney, Les Trois Caballeros fut projeté en avant première à Mexico le 21 décembre 1944 puis sortit dans les salles obscures américaines le 3 février 1945. Sa diffusion télévisée française fut très tardive puisqu'il fut diffusé sur Canal+ qu'en 1987. Notons que le célèbre dessinateur des aventures de Picsou, Don Rosa, réalisa deux bandes dessinées mettant en scène les trois héros du film, Le Retour des Trois Caballeros (2000) et Les Sept Fantastiques Caballeros (Moins Quatre) (2005).
Enfin, quant au film lui-même, il est un mélange réussi d'humour, de musiques latines et de délires visuels, notamment sur la fin. Toutefois, on peut se lasser très vite des chansons et des danses parfois vraiment longues. On soulignera aussi que, malgré l'incrustation réussie de personnages animés dans les prises de vues réelles, il y a parfois un certain manque d'interaction entre ceux-ci et les acteurs manquent quelques fois de naturel dans certaines scènes.
Le film connu un redoublage en 1978, mais cela concerne seulement les narrateurs (sauf pour la séquence du mexicain), le doublage d'époque étant conservé pour les voix de Donald, José Carioca et Panchito. A noter qu'ils sont tous trois doublés par leurs comédiens VO, comme ce fut le cas pour les versions doublées en espagnol, italien, portugais et allemand. Le doublage d'origine sera cependant à nouveau proposé dès les premières éditions en DVD, le redoublage partiel n'étant disponible qu'en VHS.

Doublage
Voix françaises (Studio Société Parisienne de Sonorisation) :
1er doublage (1948)
René MarcNarrateur
Fernand RauzenaNarrateur de la séquence du mexicain
Camille GuériniLe professeur Cosinus
Clarence NashDonald Duck
José OlivieraJosé Carioca
Joaquin GarayPanchito Pistoles
Redoublage partiel (1978)
Jean BergerNarrateur
Teddy BillisLe professeur Holloway
Acteurs & Actrices
Aurora MirandaLa femme brésilienne
Carmen MolinaLa femme mexicaine
Dora LuzLa femme de Mexico
Auteur : Nizou
Modifs/Ajouts : mauser91
Sources :
Banc Titre Les Grands Classiques
Les Trois Caballeros - image 1 Les Trois Caballeros - image 2 Les Trois Caballeros - image 3 Les Trois Caballeros - image 4 Les Trois Caballeros - image 5 Les Trois Caballeros - image 6 Les Trois Caballeros - image 7 Les Trois Caballeros - image 8 Les Trois Caballeros - image 9 Les Trois Caballeros - image 10 Les Trois Caballeros - image 11


The Three Caballeros © Walt Disney
Fiche publiée le 20 avril 2006 - Dernière modification le 02 septembre 2016 - Lue 16882 fois