La Boîte à Musique

Diffusions
Arrivée en France (cinéma)14 septembre 1949
1ère diffusion hertzienne1962 (ORTF 1ère chaine - L'Ami Public N°1 - segment #7)
Rediffusions1967 (ORTF 1ère chaine - L'Ami Public N°1 - segment #7)
14 août 1994 (Canal Famille - Ciné-Disney)
Editions
Sortie en VHSAnnées 1980 (Film Office - VHS locative)
1991 (Film Office - segment #10)
1992 (Walt Disney - Les mini classiques - segment #7)
1999 (Walt Disney - Cartoons Classics - segment #9)
Synopsis

Une dizaine de numéros musicaux défilent à tour de rôle, accompagnés par des grands noms (ceux cités ci-dessous sont ceux de la VO, tous ne sont pas présents sur la VF) :

#1 The Martin and the Coys, accompagné par les King's Men
#2 Blue Bayou, accompagné par le Ken Darby Chorus
#3 All the Cats Join in, accompagné par Benny Goodman et son orchestre
#4 Without You, accompagné par Andy Russell
#5 Casey at the Bat, accompagné par Jerry Colonna
#6 Two Silhouettes, accompagné par Dinah Shore
#7 Peter and the Wolf, accompagné par Sterling Holloway
#8 After You've Gone, accompagné par le Benny Goodman Quartet
#9 Johnny Fedora and Alice Bluebonnet, accompagné par The Andrew Sisters
#10 The Whale Who Wanted to Sing at the Met, accompagné par Nelson Eddy

Commentaires

Ce film vit le jour alors que la situation des studios Disney n'était pas au beau fixe. La Deuxième Guerre Mondiale avait coupé le marché européen (et donc une large partie des recettes !) et les échecs commerciaux de Pinocchio et de Fantasia n'arrangèrent rien. Le studio dut donc s'adapter et mettre en chantier des projets moins ambitieux.

La Boîte à Musique est ainsi une reprise du concept de Fantasia (certains n'hésiteront pas qualifier ce film de "Fantasia du pauvre"), mais en élargissant les genre musicaux exploités, la musique classique partageant la vedette avec des styles plus populaires de l'époque, notamment le jazz. Les diverses séquences sont dans l'ensemble plus "simples" (et plus accessibles) que celles du film de 1940 qui multipliaient les expérimentations artistiques même si on retiendra quand même, pour le film qui nous concerne, l'utilisation de la rotoscopie (sur les danseurs David Lichine et Tatiana Riabouchinska) dans Two Silhouettes ainsi que quelques abstractions visuelles. La Boîte à Musique donne finalement l'impression d'assister à une compilation de Silly Symphonies et l'exploitation de plusieurs séquences de façon indépendantes par la suite va dans ce sens.

Les liens avec Fantasia ne s'arrêtent pas là car la séquence Blue Bayou reprend en fait un segment qui devait à la base y figurer (mais fut finalement coupé pour des raisons de longueur) puis était prévu pour une éventuelle ressortie du film (Walt Disney voulait en effet que Fantasia ressorte régulièrement avec de nouvelles séquences remplaçant les anciennes, projet qui tomba à l'eau) et devait accompagner le célèbre Clair de Lune de Claude Debussy. La version originale de la séquence a fait l'objet d'une reconstitution dans les années 1990 et figure en bonus sur certaines éditions DVD de Fantasia. De la même manière, l'adaptation de Pierre et le Loup avait été envisagée pour une ressortie du film de 1940.

Le film traité ici peut paraître un peu décousu (la faute notamment à l'absence de transitions) même si aucune séquence n'est inintéressante et plusieurs sont même de petites pépites ! Certaines auront droit à une belle carrière en solo, au cinéma et à la télévision puis en VHS (et Casey at the Bat aura même droit à une suite en court-métrage intitulée Casey Bats Again, ou Casey Contre-Attaque en français, que l'on peut retrouver en bonus sur le DVD de Mélodie Coktail).
Citons ainsi Peter and the Wolf (ou Pierre et le Loup pour le dire en français), sans doute le segment le plus célèbre du film, qui se fit connaître des générations récentes en sortant en 1992 dans la collection VHS "Mini-Classiques", accompagné d'un doublage français spécialement effectué pour l'occasion (ce qui sera aussi le cas pour d'anciennes diffusions télévisées, dont une avec la voix de Pierre Tchernia !). Un an plus tôt, dans la même collection, était paru le segment The Whale Who Wanted To Sing At the Met (sous le titre français Une Baleine à l'opéra, Willie the Operatic Whale côté anglophone), accompagnée, une fois n'est pas coutume, de sa VF d'origine. Plus discrètement, en 1999, au sein de la compilation VHS suisse intitulée Briseurs de Cœurs, on pouvait trouver le segment Johnny Fedora and Alice Bluebonnet (ou L'Histoire d'Alice et de Johnny comme il est nommé sur le verso de la jaquette), accompagné lui aussi par un nouveau doublage français qui renomme d'ailleurs les personnages "Johnny Capelot" et "Alice Capeline" !

Certaines séquences ont également figuré (aux côtés d'extraits de Mélodie Coktail) dans la compilation Music Land, sortie uniquement au cinéma en 1955. Le mystère plane autour de cette compilation, celle-ci n'ayant jamais connu d'autres diffusions et les studio Disney communiquant très peu sur elle.

La plupart des séquences convoquent des noms célèbres (tout du moins à l'époque) dans la bande-son, comme Benny Goodman, Dinah Shore ou encore Nelson Eddy, ce dernier assurant les voix de tous les personnages de la dernière séquence (son excellente prestation a en plus été largement conservée dans les doublages étrangers) !
C'est bien sûr le cas dans la version américaine mais aussi dans la version française originale, où on peut retrouver notamment la voix d'Édith Piaf dans la séquence Johnny Fedora and Alice Bluebonnet. Ce doublage, réalisé, en 1947, laisse la partie chantée du troisième segment en VO mais rajoute toutefois au début de celui-ci une narration expliquant ce qu'est un "cat" (en traduisant le terme). Aussi, si le générique de début de la VO propose une chanson en anglais, cette VF utilise à place une variante avec certes des chœurs mais sans paroles. On note aussi la légère édulcoration du texte lorsque le sort funeste de Willie la Baleine est évoqué (le mot "mort" n'étant pas prononcé). Ce doublage d'origine n'est hélas jamais paru en vidéo dans le commerce (excepté le cas particulier de la dernière séquence comme dit plus haut), uniquement en location dans les années 1980, ce qui en fait une réelle rareté !

Le film dans sa version intégrale reste ainsi totalement inédit en vidéo chez nous, bien que son nom figure de façon frustrante sur les listes des publicités présentes notamment dans les VHS, DVD et Blu-ray. Une sortie en DVD avait été annoncée pour décembre 2015 mais a été annulée sans explication.
Pourtant, à l'étranger, si le film a été commercialisé plutôt discrètement par rapport à d'autres produits du studio, il a bel et bien connu plusieurs sorties. Notamment aux États-Unis en 2000, dans une version hélas expurgée du premier segment (sans doute jugé problématique en raison de la prépondérance des armes à feux et de sa relative violence), et avec un générique de début légèrement modifié en conséquence. Cette coupe n'est heureusement pas présente sur d'autres éditions en DVD (notamment au Royaume-Uni), en revanche chacune d'entres elles comporte une censure plus subtile : dans le segment All the Cats Join In, la poitrine nue d'une adolescente, qui apparaissait de manière subliminale sur deux plans, a été gommée numériquement. Le Laserdisc japonais de 1985 et la VHS scandinave de 1983 sont donc les seules éditions vidéo présentant le film dans sa version intégrale non-censurée.

La bande originale n'est pas non plus parue dans le commerce dans son intégralité. La version française originale de Johnny Fedora and Alice Bluebonnet figure toutefois dans une intégrale en CD des chansons d'Édith Piaf tandis que la musique de Pierre et le Loup figure en bonus sur une réédition récente (dans la "Legacy Collection") de la bande-son de Fantasia, avec une narration refaite (et un texte différent) mais toujours avec la voix de Sterling Holloway. Bien que ce ne soit précisé ni sur cette édition, ni dans le film, la musique adaptée de la célèbre œuvre de Serge Prokofiev a en l'occurrence été adaptée par Edward H. Plumb et enregistrée par le Symphonie-Orchester Graunke (qui deviendra en 1990 l'Orchestre symphonique de Munich) sous la direction de Kurt Graunke. Plusieurs auteurs de chansons ne sont d'ailleurs pas crédités non plus au générique, c'est le cas de Osvaldo Farrés (l'auteur de Without You) ou de Turner Leighton (l'auteur de After You've Gone). On peut aussi préciser que la dernière séquence utilise de nombreux extraits d'opéras composés par Gioachino Rossini, Richard Wagner, etc.

Si La Boîte à Musique est au final une production relativement mineure des studios Disney et n'a pas la même ambition de son "modèle" Fantasia, ce film n'en demeure pas moins une curiosité très sympathique qui ne mérite clairement pas son traitement commercial assez peu glorieux. Le public francophone se languit toujours d'une sortie vidéo en bonne et due forme...

Doublage
Voix françaises :
Camille GuériniNarrateur de Pierre et le Loup, un Blaise, le chanteur du quadrille
Gérard FerratNarrateur de The Whale Who Wanted To Sing At the Met
Fernand RauzenaTetti Tatti
Redoublages pour des versions indépendantes des séquences :
Claude DargetNarrateur de Pierre et le Loup (passage dans L'ami public numéro un en 1962)
Pierre TcherniaNarrateur de Pierre et le Loup (passage dans L'ami public numéro un en 1967)
Bernard WoringerNarrateur de Pierre et le Loup (version indépendante en VHS)
Graziella MadrigalAlice Bluebonnet "Capeline" (#9, version indépendante en VHS)
Georges CostaJohnny Fedora "Capelot" (#9, version indépendante en VHS)
Auteur : Chernabog
Sources :
http://danslombredesstudios.blogspot.fr/
Chronique Disney
LesGrandsClassiques
Chansons Disney
Bonus du DVD de Fantasia
La Boîte à Musique - image 1 La Boîte à Musique - image 2 La Boîte à Musique - image 3 La Boîte à Musique - image 4 La Boîte à Musique - image 5 La Boîte à Musique - image 6 La Boîte à Musique - image 7 La Boîte à Musique - image 8 La Boîte à Musique - image 9 La Boîte à Musique - image 10 La Boîte à Musique - image 11 La Boîte à Musique - image 12 La Boîte à Musique - image 13 La Boîte à Musique - image 14 La Boîte à Musique - image 15 La Boîte à Musique - image 16 La Boîte à Musique - image 17 La Boîte à Musique - image 18 La Boîte à Musique - image 19


Make Mine Music © / Walt Disney
Fiche publiée le 15 octobre 2017 - Dernière modification le 01 novembre 2017 - Lue 1112 fois