Tekken Blood Vengeance

Fiche technique
Nom originalTekken Buraddo Benjensu (鉄拳 ブラッド・ベンジェンス)
OrigineJapon
Année de production2011
ProductionBandai Namco Games
AnimationDigital Frontier
Durée92 minutes
RéalisationYôichi Mori
ScénariiDai Satô, Muga Takeda
Story-boardsShinji Aramaki, Masayuki Miyaji, Tensai Okamura, Sôichi Masui, Kazuyoshi Katayama, Shinji Higushi
Direction de la productionTetsuya Nozava
Chara-DesignNaoyuki Onda (Shin Kamiya), Takayuki Takeya (Devil Jin et Devil Kazuya), Shingo Kabaya (Heihachi Majin)
Mecha-DesignTakeshi Takakura
Direction de l'animationNobutaka Emoto, Atsushi Morimoto, Shûichi Osawa, Yasutaka Akama, Takamasa Kanai (animateur senior)
Superv. en chef de l'anim.Takeshi Kamekawa
Direction artistiqueShiho Tamura, Satoshi Kuroda
CostumesKuniko Hojo
MusiquesHitoshi Sakimoto
Adaptation françaiseAdélaïde Pralon
Direction de doublageBruno Méyère
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray23 novembre 2011 (Kaze)
Synopsis

La jeune Ling Xiaoyu est chargée par Anna Williams de s'infiltrer dans un lycée de Kyôto pour surveiller un jeune garçon nommé Shin Kamiya. Anna travaille en effet pour le compte de Kazuya Mishima, présent de la G-Corporation, qui s'intéresse de près à Shin. Mais il n'est pas le seul, car le garçon attire aussi l'attention du côté de la Mishima Zaibatzu et de son dirigeant Jin Kazama (qui s'avère être le fils de Kazuya), ce dernier ayant chargé Nina, la sœur d'Anna, de faire surveiller le lycéen...

Alors qu'elle poursuit sa mission et qu'elle commence à faire connaissance avec Shin, Xiaoyu fait également la rencontre d'Alisa Bosconovitch avec qui elle commence à sympathiser. Quelques temps plus tard, Shin est enlevé dans des circonstances mystérieuses, car il semblerait que les kidnappeurs n'étaient pas à la solde de Jin ou de Kazuya ! Xiaoyu va vite réaliser qu'elle s'est retrouvée au cœur d'une machination qui la dépasse complètement...

Commentaires

Cette production en images de synthèse est bien sûr inspirée de la célèbre franchise vidéoludique Tekken, qui s'est imposée comme une référence en matière de jeux vidéos de combat depuis sa création en 1995, basant son succès sur ses personnages marquants et son gameplay accessible. Il s'agit ici en fait du deuxième film tirée de cette saga, un long-métrage en animation traditionnelle ayant été auparavant réalisé en 1998. Ces deux films n'ont toutefois aucun réel rapport entre eux et ne doivent pas être placé dans la même continuité que les jeux vidéos, présentant d'ailleurs des événements contradictoires avec eux.

La qualité technique de ce long-métrage, qui a notamment bénéficié de la technique de la motion capture, a été saluée. Il est vrai qu'on a l'agréable sensation d'assister à une somptueuse cinématique de 1h30. En revanche, l'histoire, essentiellement basée sur le duo Xiaoyu/Alisa au détriment des membres de la famille Mishima (qui sont les personnages moteurs de la saga en temps normal), a moins convaincu malgré la présence du personnage de Shin Kamiya, totalement inédit (il n'est jamais apparu dans les jeux) mais dont les motivations confuses et le manque de réel impact dans l'histoire ne lui ont pas permis de marquer les esprits. On pourra aussi trouver étrange le traitement de certains personnages secondaires, car si les sœurs Williams sont plutôt bien utilisées et de façon fidèle aux jeux, il est en revanche très surprenant de voir Lee Chaolan et Ganryû être réduits au rang de professeurs de lycée ! Certains regretteront également l'absence d'autres personnages emblématiques de la saga. Notons toutefois le caméo de Lei Wulong, au détour d'un SMS envoyé par ce dernier, ainsi que ceux de Steve Fox et Feng Wei, dont les photos apparaissent dans les dossiers d'Anna (mais sont inexplicablement attribuées respectivement à Heihachi Mishima et à Nina Williams !).
Le film tire vraiment son épingle du jeu dans les phases d'action et notamment dans sa dernière partie, qui présente une séquence de combat dantesque et plutôt originale car mettant en scène trois combattants, chacun voulant tuer les deux autres. Cette séquence présente pour la première fois des designs modernisés pour les formes démoniaques de Jin et Kazuya (sans les justifier scénaristiquement hélas), qui seront repris dans la démo du jeu Tekken Tag Tournament 2 (celle-ci étant sortie parallèlement au film) mais ne seront finalement pas présents dans le jeu final, hormis dans des cinématiques pour celui de "Devil Kazuya" (et une apparence similaire sera présente plus tard dans Tekken 7).

Notons que c'est la première fois que Heihachi Mishima ne dispose pas de la voix japonaise de Daisuke Gôri, qui interprétait le personnage depuis 1998 (y compris dans le premier film animé donc) jusqu'à son suicide en 2010. Les autres personnages japonophones retrouvent en revanche leurs interprètes nippons habituels, les autres ayant droit à de nouvelles voix (ceux-ci s'exprimant chacun dans leur langue natale ou en anglais dans les jeux vidéos, toutes versions confondues). De façon similaire, le doublage américain du film permet de retrouver les voix anglophones habituelles du moment pour les sœurs Williams (et le comédien doublant Lee Chaolan se chargera des répliques anglaises de son alter-ego Violet dans le jeu Tekken Tag Tournament 2). Le personnage de Shin Kamiya se voit quant à lui doublé dans cette version par David Vincent, la voix de Marshall Law depuis le sixième opus vidéoludique.
Du côté de la VF, si aucun personnage ne retrouve sa voix française du film de 1998, notons que Philippe Roullier avait bien participé au doublage de ce dernier : il y interprétait (entres autres) Lee Chaolan, le frère adoptif de Kazuya Mishima, qu'il se trouve doubler dans ce deuxième film ! Les puristes regretteront que le tic de langage de Lee dans les jeux (le bonhomme prenant un malin plaisir à dire, dans la langue de Shakespeare, "Excellent" au moindre prétexte favorable) n'ait pas été retranscrit dans ce doublage, par ailleurs de très bonne facture.

En plus d'une sortie individuelle, le film est également disponible en HD (et avec l'option de la 3D) dans la compilation Tekken Hybrid sur Playsation 3, aux côtés d'une version remastérisée de Tekken Tag Tournament ainsi que de la démo de la suite de ce dernier. On regrettera toutefois que cette édition ne propose pas la VF du film, uniquement les versions japonaises et américaines (des sous-titres français sont toutefois disponibles). Le film sera également présent plus tard en bonus dans le jeu Tekken 3D Prime Edition sur Nintendo 3DS, mais là encore sans VF (et même sans VO, seul le doublage anglais est proposé !), uniquement des sous-titres.

On peut mentionner, outre les deux films d'animation, l'existence de deux films live basés sur la franchise, sortis respectivement en 2009 et en 2014.

Doublage
Voix françaises (Studio Wantake) :
Marie NonnenmacherLing Xiaoyu
Isabelle VolpéAlisa Bosconovitch
Tony MarotShin Kamiya
Laurence CrouzetNina Williams
Virginie LedieuAnna Williams
Emmanuel RausenbergerJin Kazama
Philippe RoullierKazuya Mishima
François SienerHeihachi Mishima
Frédéric SouterelleGanryû
Stéphane RonchewskiLee Chaolan
Olivia DutronMokujin
 
» Cast étendu
Auteur : Chernabog
Tekken Blood Vengeance - image 1 Tekken Blood Vengeance - image 2 Tekken Blood Vengeance - image 3 Tekken Blood Vengeance - image 4 Tekken Blood Vengeance - image 5 Tekken Blood Vengeance - image 6 Tekken Blood Vengeance - image 7 Tekken Blood Vengeance - image 8 Tekken Blood Vengeance - image 9 Tekken Blood Vengeance - image 10 Tekken Blood Vengeance - image 11 Tekken Blood Vengeance - image 12 Tekken Blood Vengeance - image 13 Tekken Blood Vengeance - image 14 Tekken Blood Vengeance - image 15 Tekken Blood Vengeance - image 16 Tekken Blood Vengeance - image 17 Tekken Blood Vengeance - image 18 Tekken Blood Vengeance - image 19 Tekken Blood Vengeance - image 20


Tekken Buraddo Benjensu © / Bandai Namco Games
Fiche publiée le 16 août 2017 - Dernière modification le 17 août 2017 - Lue 1039 fois