Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny

Fiche technique
Nom originalThe Looney, Looney, Looney Bugs Bunny Movie
OrigineEtats Unis
Année de production1981
ProductionWarner Bros
Durée79 minutes
RéalisationFriz Freleng
ProductionFriz Freleng
Producteur exécutifHal Geer
ScénariiJohn Dunn, David Detiege, Friz Freleng, Warren Foster, Tedd Pierce
AnimationWarren Batchelder, Charles Downs, Marcia Fertig, Bob Matz, Manuel Perez, Virgil Ross, Lloyd Vaughan, Ted Bonnicksen, Pete Burness, Ken Champin, Gerry Chiniquy, Arthur Davis, Lee Halpern, Emery Hawkins, Art Leonardi
Direction artistiqueCornelius Cole
DécorsRichard H. Thomas (scènes exclusives au film), Boris Gorelick, Paul Julian, Tom O'Loughlin, Irv Wyner
LayoutPeter Alvarado, Robert Givens, Michael Mitchell, Hawley Pratt (cartoons classiques)
MontageJim Champin, Treg Brown (cartoons classiques)
MusiquesRob Walsh, Don McGinnis, Milt Franklyn, Bill Lava, Shorty Rogers, Carl Stalling
ChansonsRichard Darbois (1er doublage), Emmanuel Curtil (2nd doublage)
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNTAnnées 1990 (Canal+)
Editions
Sortie en VHS1990 (Warner Home Vidéo - Pop Corn)
6 février 2001 (Warner Home Vidéo)
Sortie en DVD7 avril 2010 (Warner Home Vidéo)
Sortie en Laser Disc1992 (Warner Home Vidéo)
Synopsis

Après une introduction reprenant le court-métrage Knighty Knight Bugs, Bugs Bunny rend hommage à l'un de ses créateurs, Friz Freleng, à travers une compilation de cartoons tirés de sa filmographie, mise en scène dans une histoire divisés en trois actes :

Dans le premier acte, Satan's Waitin' (Satan attend dans la première VF ou Satan t'attend dans le redoublage), Yosemite Sam négocie avec le Diable pour pouvoir échapper à l'Enfer s'il parvient à y envoyer Bugs Bunny à sa place.

Dans le deuxième acte, The Unmentionables (Les Intouchables ou Les Indescriptibles), Bugs est aux prises avec le bandit Rocky et ses sbires. La cruelle bande commet d'innombrables méfaits, allant jusqu'à capturer Daffy Duck lorsque celui-ci est supposé pouvoir pondre des œufs en or. Quant à son tour, l'oiseau Titi est enlevé, Bugs devra même avoir recours aux services du chat Sylvestre, alias Grosminet !

Enfin, le troisième acte, The Oswald Awards (La Récompense des Oscars ou Les Oswalds), présente une somptueuse cérémonie remettant des prix aux personnages de cartoons pour leurs prestations. Les personnages en question assistent pour l'occasion à une diffusion de quelques uns de leurs meilleurs films !

Commentaires

Deuxième compilation cinématographique des cartoons des Looney Tunes, ce film se distingue de son prédécesseur sur plusieurs points. Déjà, là où le premier mettait en valeur la carrière du grand réalisateur Chuck Jones, c'est ici celle de son tout aussi méritant collègue Friz Freleng qui est à l'honneur. Aussi, là où le précédent film assumait pleinement n'être qu'une compilation de plusieurs dessins animés, celui-ci tente d'apporter un semblant de cohérence entre les différentes histoires et utilise pour ce faire une construction en trois actes bien distinct. Sans oublier le cartoon Knighty Knight Bugs qui sert d'introduction au film.

De nouveau, de nouvelles séquences animées ont été crées pour faire le lien entre les divers courts-métrages utilisés mais cela va encore plus loin cette fois puisque les cartoons d'origine voient parfois ainsi leur introduction ou leur conclusion modifiée pour plus de fluidité dans l'intrigue principale. Certains noteront également que la version de Satan présenté ici a un design et une voix propre à ce film, alors que le personnage avait déjà été représenté autrement, notamment dans le cartoon Satan's Waitin', dont le titre a été repris pour le titre du premier acte de ce film (de même qu'un plan complet montrant des démons dans les flammes). Le deuxième acte est une savoureuse parodie de divers films ou séries de gangsters, notamment Les Incorruptibles, jusque dans le titre anglais (qui là encore reprend en fait celui d'un des cartoons utilisés) et même les deux titres français du 1er et du 2nd doublage. On s'amusera aussi de la façon dont la quatrième mur est cassé dans le dernier acte, les personnage assistant à (et commentant) une projection de courts-métrages dans lesquels ils ont "joué". Le film est au final un moyen plutôt réussi de (re)découvrir des grands classiques du studio.

En France, ce long-métrage n'a visiblement pas connu de sortie au cinéma mais est passé à la télévision sur Canal + et est sorti en VHS en 1990 (édition introuvable aujourd'hui) puis en 1992 sur Laserdisc. Il ressortit par la suite en 2001, en VHS à nouveau et sous un titre légèrement différent (Bugs Bunny : Un monde fou, fou, fou !). Il retrouvera son titre français habituel lorsqu'il ressortit en DVD au Québec en 2004 puis, en 2010, lorsque le DVD sortit en France, ce fut sous un titre encore différent : Le Meilleur de Bugs Bunny !

Les éditions récentes utilisent sans surprise un redoublage incluant les nouvelles voix des personnages depuis 1997 (date à laquelle Warner décida de remplacer toutes les voix des Looney Tunes, y compris sur les anciens cartoons !). Un premier doublage (datant d'au moins la fin des années 1980 au vu du casting) était présent sur les éditions des années 1990 et lors de la diffusion sur Canal +. Il permettait de retrouver Guy Piérauld sur Bugs Bunny et Claude Joseph sur Sam (entre autres). Les autres personnages avaient en revanche d'autres voix, plus ou moins ressemblantes aux anciennes selon les rôles (la VO étant conservée pour le caméo de Speedy Gonzales). Notons que si certains cartoons avaient été redoublés pour l'occasion, d'autres avaient conservé leur VF d'origine (ou en tout cas un doublage effectué pour une diffusion du cartoon en question de façon indépendante), ce qui entraîne d'ailleurs quelques changements de voix lors des dialogues exclusifs au film, notamment sur le personnage de Mémé dont la voix est celle de Kelvine Dumour dans les passages en question alors que la prestation de Lita Recio est conservée dans les scènes reprises de Hare Trimmed.
La deuxième VF suit un schéma similaire, certains cartoons ayant conservé leur redoublage tandis que d'autres ont droit à un doublage spécial pour ce film. Notons que l'adaptation reproduit plus fidèlement un des gags du film concernant Daffy : ayant été forcé de pondre plusieurs dizaines d'œufs, il réclame d'urgence un proctologue (ce que le premier doublage avait édulcoré en parlant plutôt d'un pathologiste) ! Ce redoublage utilise aussi un nom plus proche de l'original pour désigner la cérémonie des Oswalds ("The Oswald Awards" en VO), là où la première VF parlait plus banalement de "cérémonie des Oscars pour [les] dessins animés". En revanche, un juron de Sam (qui garde d'ailleurs son nom original dans la 1ère VF) est édulcoré dans le redoublage, "Par la barbe du Prophète" devenant "Nom d'une carotte à oreille".

Le film commet une erreur lorsqu'il indique que Freleng aurait gagné cinq Oscars et deux Emmy Awards. Il a en réalité gagné un Oscar et trois Emmy Awards. La 1ère VF ajoute encore à la confusion puisqu'il y est dit que Freleng aurait gagné cinq Oscars, trois comme réalisateur et deux comme interprète !

Doublage
Voix françaises :
Premier doublage
Guy PierauldBugs Bunny
Claude JosephYosemite Sam, Rocky, le chien présentateur
Claude NicotDaffy Duck, Satan
Emmanuel JacomyGrosminet, Porky Pig, Pépé le Putois
Gilbert LévyMugsy, Clarence
Kelvine DumourTiti
Lita RecioMémé
Deuxième doublage
Gérard SurugueBugs Bunny
Patrick PréjeanSam le Pirate, Grosminet
Patrick GuilleminDaffy Duck, le chien présentateur
Michel MellaPorky Pig, Clarence
Patricia LegrandTiti
Barbara TissierMémé
Michel VignéSatan, Rocky
Jean-Michel FarcyMugsy, Nick
François CarrerasPépé le Putois
 
» Cast étendu
Auteur : Chernabog
Doublage : Mr Hawk
Chernabog
Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 1 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 2 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 3 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 4 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 5 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 6 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 7 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 8 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 9 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 10 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 11 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 12 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 13 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 14 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 15 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 16 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 17 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 18 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 19 Le Monde fou, fou, fou de Bugs Bunny - image 20


The Looney, Looney, Looney Bugs Bunny Movie © / Warner Bros
Fiche publiée le 30 juillet 2017 - Dernière modification le 16 août 2017 - Lue 1178 fois