Moonlight Mile

Fiche technique
Nom originalMoonlight Mile (ムーンライトマイル)
OrigineJapon
Année de production2007
ProductionThe KlockWorx, Imagica, Wowow, Studio Hibari, Amuse
Nombre d'épisodes26
Auteur mangaYasuo Ôtagaki
RéalisationIku Suzuki
ProductionTsuneo Takechi
Producteur exécutifNobuhiko Sakô
ScénariiAkinori Endô
Chara-DesignIsao Sugimoto
Mecha-DesignTakao Takegami
Superv. en chef de l'anim.Isao Sugimoto
Direction artistiqueShûzo Ueda
Direction de l'écritureAkinori Endô
CouleursWataru Tsuno
Direction photographieHiroshi Ônishi, Miwa Yanagida, Kazuyoshi Shiomi
MusiquesKan Sawada
Adaptation françaiseFrédéric Roques, Stéphane Lhardy
Direction de doublageFrédéric Souterelle
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT1er mai 2010 (Gong)
Editions
Sortie en DVD26 mars 2008 (WE Productions)
Synopsis

Au début du 3ème millénaire, les sources d’énergies sont en train de se tarir sur Terre. Pour palier ce problème majeur, les Hommes se tournent à présent vers l’espace et notamment vers la lune où une nouvelle source d’énergie appelée Hélium 3 a été découverte. L’opération "Nexus" est mise au point par la NASA (National Aeronautics and Space Administration) tandis l’ISA (Agence Spatiale Internationale) est créée par seize pays pour financer la construction d’une centrale lunaire exploitant l’hélium 3 et la renvoyant sur Terra via des satellites. L’ISA lance un appel à candidatures pour recruter des astronautes venus de pays différents, appel à candidatures qui intéresse au plus haut point deux amis, le Japonais Gorô Saruwatari et l’Américain Jack F. Woodbridge (surnommé Lostman). En effet, ces deux alpinistes sont en manque de sensations fortes depuis qu’ils ont réussi à gravir le sommet de l’Everest. Ayant réussi le test pour rejoindre le projet Nexus, chacun suit une voie différente pour arriver à être sélectionné pour la mission sur la lune : Gorô devient technicien spécialisé tandis que Lostman rejoint l'armée de l’air. Au fil des ans et des aventures, les deux amis parviennent à réaliser leur rêve...

Commentaires

Moonlight Miles est tiré d’un manga de Yasuo Ôtagaki publié au Japon depuis 2001 et comptant 23 tomes (le manga est en pause depuis 2008). En France, Panini Manga a proposé les 10 premiers tomes de 2005 à 2008 mais le reste demeure inédit. La série, qui est fidèle à la version papier, adapte les sept premiers volumes et se compose de deux saisons : Lift Off (saison 1), qui nous présente les personnages, et Touch Down (saison 2), où les héros sont envoyés dans l’espace. Seule la première a été diffusée à la télévision française, sur la chaine Gong.

Fait original pour une œuvre japonaise, le manga comme la série tirent clairement leur inspiration de films américains tels que L’étoffe des héros ou Apollo 13. En effet, et c’est particulièrement vrai à partir du moment où Gorô et Lostman rejoignent le projet Nexus, le récit se veut épique et nous entraîne dans une aventure où la vie des héros se retrouve souvent menacée. Le côté humain est particulièrement mis en avant tout au long de la série, plus que l’aspect spectaculaire de certains incidents. Certaines histoires, en particulier dans la saison 1, sont d’ailleurs assez anodines mais permettent de fouiller la personnalité des héros. Le fait que leurs aventures se déroulent sur de nombreuses années, et non sur un temps plus ou moins court comme c'est souvent le cas dans les animes, contribue aussi à rendre les héros très humains.
Cet aspect pourrait être totalement plaisant si les personnages féminins étaient traitées sur un même pied d’égalité que leurs homologues masculins, or ça n’est pas le cas : la plupart des femmes qui apparaissent dans le récit sont présentées comme des objets sexuels (on retrouve d’ailleurs de nombreuses scènes de sexe assez crues qui n’apportent rien à l’histoire). Même si cela s’explique par le fait que le manga est prépublié dans un magazine destiné aux hommes adultes, il n’en demeure pas moins que ce traitement a souvent été pointé du doigt, du moins en occident.

Autre défaut généralement conspué, mais uniquement de la série cette fois : l’animation. Beaucoup d’épisodes ont des dessins assez bâclés mais surtout, de nombreux éléments ont été animés en 3D et s’intègrent malheureusement assez mal avec le reste (même si on a déjà vu pire dans l’animation japonaise).
Moonlight Miles a souvent été comparé à Planètes, série produite quelques années plus tôt. Il est vrai qu’on y retrouve des thèmes communs mais la forme est très différente entre les deux séries : Ainsi Planètes fait la part belle aux personnages féminins, l’animation est de meilleure qualité, et l’humour est très présent tandis que Moonlight Miles est plus adulte, se déroule dans un contexte géopolitique identique au nôtre, et montre une technologie pas plus aboutie que celle que l'on connait étant donné que l’histoire se déroule de nos jours et non dans le futur.

Liste des épisodes
Saison 1
01 - Par-delà le ciel
02 - Un rêve sans fin
03 - Last Swing
04 - Le serment du Désert
05 - Depuis la Cité des Etoiles
06 - Gamblers
07 - Retrouvailles
08 - Rescapé de l'orbite
09 - Moonwalker
10 - Le courant du doute
11 - Les données falsifiées
12 - Startfighter
Saison 2
01. Prémices spatiaux
02. Alto et souvenirs
03. Le retour du héros
04. Une nouvelle guerre froide
05. Dog fight
06. Rocket Boys
07. Les douze pionniers
08. Le bouclier d’Orion
09. Maggy’s Show
10. Crise
11. Le gardien des cieux
12. Moon Base
13. Des larmes sur la Lune
14. My Sweet Home
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
Sources :
http://www.dvdanime.net/ (images)
Moonlight Mile - image 1 Moonlight Mile - image 2 Moonlight Mile - image 3 Moonlight Mile - image 4 Moonlight Mile - image 5 Moonlight Mile - image 6 Moonlight Mile - image 7 Moonlight Mile - image 8 Moonlight Mile - image 9 Moonlight Mile - image 10 Moonlight Mile - image 11 Moonlight Mile - image 12 Moonlight Mile - image 13 Moonlight Mile - image 14 Moonlight Mile - image 15 Moonlight Mile - image 16 Moonlight Mile - image 17 Moonlight Mile - image 18 Moonlight Mile - image 19 Moonlight Mile - image 20


Moonlight Mile © Yasuo Ôtagaki / The KlockWorx, Imagica, Wowow, Studio Hibari, Amuse
Fiche publiée le 17 mars 2017 - Lue 1052 fois