Pokémon : Film 12 - Arceus et le Joyau de Vie

Fiche technique
Nom originalPocket Monsters Diamond and Pearl : Aruseusu Chôkoku no Jikû e
(劇場版ポケットモンスター ダイヤモンド&パール アルセウス 超克の時空へ)
OrigineJapon
Année de production2009
ProductionThe Pokémon Company, OLM, Shûesha, TV Tokyo, Media Factory, Takara
Durée94 minutes
AuteurSatoshi Tajiri, Jun'Ichi Masuda, Ken Sugimori
RéalisationKunihiko Yûyama
ProductionChoji Yoshikawa, Mikihiko Fukusawa, Takemoto Mori, Junya Okamoto
Producteur exécutifMasakazu Kubo, Kenjirô Itô
ScénariiHideki Sonoda
Story-boardsKunihiko Yûyama, Kôji Fukasawa, Jôji Shimura, Naohito Takahashi, Hiroaki Yoshikawa, ...
Chara-DesignKazuaki Môri, Kazumi Satô, Sayuri Ichiishi, Norihiro Matsubara, Toshiya Yamada
Superv. en chef de l'anim.Yôichi Kotabe, Kazuaki Môri, Kazumi Satô
Direction artistiqueMinoru Akiba, ...
CouleursMiyuki Satô (2), Norimichi Yoshino
Direction photographieTakaya Mizutani
MusiquesShinji Miyazaki
Adaptation françaiseAlexandre Gibert
Direction de doublageJean-Marc Delhausse
Gén. VF interpreté parMélanie Dermont (générique de début), Maxime Donnay (générique de fin)
ChansonsLuc De Wacter (Beautiful world), Nathalie Stas (I'll always remember you)
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT06 octobre 2010 (Disney XD)
Rediffusions09 octobre 2010 au 28 octobre 2013 (Disney XD)
03 août 2016 (Canal J)
Editions
Sortie en DVD11 décembre 2009 (France Télévisions)
Synopsis

Sacha, Pierre et Aurore arrivent à Michina, une ville au cadre paradisiaque surplombée par d'antiques ruines. Sur place, ils tombent sur Dialga et Giratina, toujours en conflit, mais Sacha parvient à apaiser les deux créatures grâce à l'aide de Sheena, une jeune femme ayant la faculté de lire dans le cœur des Pokémon. Avec son compagnon Kevin, elle raconte aux jeunes dresseurs l'histoire d'Arceus, Pokémon légendaire qui, dans des temps reculés, avait fait alliance avec les habitants de Michina pour qu'elle devienne une terre prospère. Mais Arceus fut trahi lorsqu'un des ces humains refusa de lui rendre le Joyau de Vie, élément clé de son pouvoir. Affaibli et contraint de rester caché dans sa dimension, le Pokémon jura de se venger un jour. Sacha et ses amis encaissent ses révélations quand Arceus refait justement son apparition, bien décidé à détruire la race humaine. Même la force combinée de Dialga, Palkia et Giratina ne parvient pas à l'arrêter et Dialga décide alors d'user de son pouvoir pour envoyer les jeunes dresseurs et Sheena dans le passé afin qu'ils puissent le modifier, mais ces derniers ne sont pas au bout de leurs peines...

Commentaires

Ce 12ème film de Pokémon (et le 3ème de Diamant et Perle) vient conclure la trilogie qu'il forme avec les films 10 et 11. Cet aspect conclusif transparaît particulièrement dans le passage avec l'axe spatio-temporel, qui sert de résumé des scénarios des deux films précédents (ce qui est une bonne chose, ceux-ci étant parfois confus), mais aussi et surtout dans le générique de fin, où tous les personnages de cette trilogie sont présents, la version occidentale allant même jusqu'à faire réentendre des extraits des chansons des deux précédents films.

Les scénaristes réexploitent l'idée du voyage dans le temps (comme dans le quatrième film) mais en allant encore plus loin puisque cette fois, ce sont nos héros qui sont projetés dans un passé très lointain, qui est un peu l'équivalent de notre Grèce antique, l'équipe du film ayant d'ailleurs fait des repérages là bas pour concevoir les décors. Certaines images évoqueraient presque Les Chevaliers du Zodiaque, une comparaison renforcée par la présence d'une éclipse, ce qui rappelle les dernières OAV du chapitre Hadès, dont la diffusion s'est achevée un an avant la sortie de ce film au Japon (et pour l'anecdote, une éclipse solaire totale était visible au Japon quelques jours seulement après la sortie du film en salle !).

Si ce cadre donne au long-métrage un cachet graphique certain (quoi qu'encore une fois gâché par les effets numériques moyens), on déplorera en revanche que le changement temporel à la fin de l'histoire soit mal traité par le scénario, qui se conclut de façon assez grossière et incohérente. En revanche, le caractère mythologique de l'histoire d'Arceus est plutôt bien exploité, bien qu'il ait été quelque peu aseptisé dans la version occidentale, notamment par le fait que Arceus n'y parle plus de "jugement", qu'il est venu rendre aux humains (référence évidente au Jugement Dernier), mais plus basiquement de "justice" dans la version anglaise, la version française étant légèrement plus fidèle puisqu'Arceus y parle de "son courroux". Malgré tout, il est dommage de perdre le clin d'œil à l'une des attaques de ce Pokémon dans les jeux, appelée justement "Jugement".

Côté doublage français, notons que Jean-Daniel Nicodème a cédé sa place de directeur artistique ainsi que les rôles qu'il tenait jusque là (notamment le narrateur). Ce changement avait eu lieu à partir de la saison 12 dans la série. Le comédien reviendra toutefois occasionnellement assurer des rôles secondaires dans la franchise.

Auteur : Chernabog
Doublage : CodeGawain
Pokémon : Film 12 - image 1 Pokémon : Film 12 - image 2 Pokémon : Film 12 - image 3 Pokémon : Film 12 - image 4 Pokémon : Film 12 - image 5 Pokémon : Film 12 - image 6 Pokémon : Film 12 - image 7 Pokémon : Film 12 - image 8 Pokémon : Film 12 - image 9 Pokémon : Film 12 - image 10 Pokémon : Film 12 - image 11 Pokémon : Film 12 - image 12 Pokémon : Film 12 - image 13 Pokémon : Film 12 - image 14 Pokémon : Film 12 - image 15


Pocket Monsters Diamond and Pearl : Aruseusu Chôkoku no Jikû e © Satoshi Tajiri, Jun'Ichi Masuda, Ken Sugimori / The Pokémon Company, OLM, Shûesha, TV Tokyo, Media Factory, Takara
Fiche publiée le 05 juillet 2016 - Dernière modification le 02 mars 2017 - Lue 1845 fois