La Poupée de Pavot

Fiche technique
Nom originalO makové panence a motýlu Emanuelovi
La poupée de pavot et le papillon Emanuel
OrigineTchécoslovaquie
Année de production1972
ProductionCeskoslovenská Televize, Krátký Film Praha as
AnimationBratři v triku
Nombre d'épisodes13 x 8 minutes
AuteurVáclav Čtvrtek
IllustrationsGabriela Dubská
RéalisationVáclav Bedřich
ScénariiIrena Povejšilová
Direction de la productionZdeňka Deitchová
AnimationJaroslava Blagoevová (1-13), Růžena Brožková (1-13), Libuše Čihařová (1-13), Olga Šišková (1-13), Ota Kudrnáč (3), Bohumil Šejda (4-8, 11), Irena Jandová-Kholová (12, 13)
DécorsBohumil Šiška
MontageZdenka Navrátilová
Direction photographieZdenka Hajdová, Jaroslava Zimová, Eva Kargerová
MusiquesJaroslav Celba
Diffusions
1ère diffusion hertziennedécembre 1975 (TF1)
Rediffusionsoctobre 1976 (TF1)
février 1977 (TF1 - Restez donc avec nous...)
juillet 1977 (TF1)
Synopsis

Dans la nature, entre un champ recouvert de fleurs de pavot (ou coquelicots) et un petit étang, vit une jeune fille fleur à la robe rouge tels des pétales et son ami Emanuel le papillon, son chapeau haut-de-forme toujours vissé sur sa tête, sauf évidemment lorsqu'il le soulève pour saluer, mais aussi pour s'éventer quand il fait chaud, ou encore quand il le prête ou qu'on le lui prend. C'est d'ailleurs ce couvre-chef qui est le sujet de la première histoire de leur aventure mutuelle : alors qu’Emanuel rencontre la Poupée de pavot, un merle dérobe peu après son chapeau au jeune papillon. Devant la tristesse d'Emanuel, la Poupée de pavot le console et lui vient en aide afin de récupérer son bien. La Poupée de pavot et Emanuel vont alors partager une douce amitié et faire de nombreuses rencontres...

Commentaires

Après avoir proposé en 1969, dans l'émission pour la jeunesse Colorix (1967-1973) sur la 2ème chaîne de l'ORTF, la série Tchessilco le Magicien de l'écrivain tchécoslovaque Václav Ctvrtek (1911-1976), l'ORTF diffuse en 1972, en ce même cadre, une autre série écrite par le même auteur : Les Aventures du Brigand Roumsaïs. A nouveau, trois ans plus tard, en 1975, c'est sur TF1 qu'une autre œuvre de Václav Ctvrtek est diffusée, et tout comme les deux précédentes, celle-ci avait également été programmée à l'origine dans la toujours très célèbre émission jeunesse de la télévision tchécoslovaque puis de la République tchèque Vecernícek (Les contes du soir) : intitulée La Poupée de pavot / O makové panence, elle était dirigée par Václav Bedrich qui réalisait alors en 1975 la série Ríkání o víle Amálce (Histoires de la fée Amálka ou La petite fée Amalie), autre création de Václav Ctvrtek, toujours pour Vecernícek.

Václav Ctvrtek fait partie des grands noms de cette littérature tchèque, celle du conte d'auteur, qui depuis Jan Karafiát avec les aventures de Lucas et Lucie n'a cessé d'émerveiller les lecteurs en ce pays. Avec cette histoire d'amitié entre une « fleur » et un « papillon », l'écrivain fait montre encore d'une grande poétique du conte où l'enfant se laisse porter en un univers merveilleux et ludique, son jeune esprit étant également captivé par un traitement touchant quelque peu à une douce mélancolie. De même, la sensibilité de l'histoire est servie par les dessins naïfs de l'illustratrice et peintre Gabriela Dubská (1915-2003) qui, au-delà de la légèreté de son style, soutient naturellement le propos de l'auteur et se fond agréablement dans des décors aux tons pastel, l'ensemble étant animé par le célèbre studio des « trois frères dans un seul pull-over ».
Évidemment, certaines caractéristiques (voire symboliques) tournant autour du végétal – le pavot ou coquelicot – sont mises en relief ici, notamment lorsque la Poupée utilise les graines de la fleur pour tenter d'endormir l'oiseau qui a pris le chapeau d'Emanuel dans le premier épisode (en fait l'oiseau n'en mangera pas, mais le Soleil avalera une de ces graines et ira de suite se coucher ce qui donnera envie de dormir à l'oiseau). On peut également voir la capsule du pavot représentée telle une tête avec un chapeau comme la tradition en Occident aime à la représenter.

Sur certaines pages de l'Internet, on peut lire qu'Anna Jurásková et Milan Nápravník participèrent à la conception de la série aux postes de scénaristes, mais si l'on s'en réfère essentiellement aux noms inscrits sur les cartons du générique de fin, seule Irena Povejšilová occupa cette fonction sur cet ouvrage en plus de celle de dramaturge.
On notera encore que, comme les précédentes séries d'animation tchécoslovaques imaginées par Václav Ctvrtek et diffusées dans Colorix, l'écran titre original de la série était celui du titre de l'épisode, ce dernier étant toujours composé du titre principal. Dans la version originale encore, le narrateur joue également les personnages adoptant un style proche de celui du conteur traditionnel. Le comédien officiant à ce rôle était le célèbre Vlastimil Brodský (1920-2002, il a notamment joué dans plusieurs longs métrages de Jirí Menzel) que des jeunes téléspectateurs français ont pu voir en 1985 dans la série Expédition Adam 84 (production entre la Tchécoslovaquie, la RFA, la Suisse et la France).

La Poupée de pavot arrive sur TF1 alors que la chaîne émet enfin en couleurs, du moins sur une partie du territoire... Quelques jeunes spectateurs profiteront alors de la nature colorée avec douceur et de fait de la jolie teinte coquelicot de la robe de la poupée de pavot. La série fut diffusée lors des vacances de Noël en 1975 dans une programmation « pour les jeunes » avec Claude Pierrard en animateur lors de deux séquences et également présentateur des « Infos » pour la jeunesse (ce qu'il faisait depuis le début de l'année dans Les Visiteurs du Mercredi) : ce que l'on pourrait considérer malgré l'horaire différent comme l'« émission » qui précéda d'une année les fameux Visiteurs de Noël (si l'on excepte le spécial du 24 décembre de cette année-là). La série fut également diffusée le mardi après-midi au début de l'année 1977 dans Restez donc avec nous le mardi (émission préparée par Eve Ruggieri et Claude Villers).

Depuis leur diffusion sur l'ORTF, ces séries tchécoslovaques – de celle de Tchessilco le Magicien à celle de La Poupée de pavot en passant par Les Aventures du brigand Roumsaïs – sont totalement tombées dans l'oubli de la mémoire télévisuelle française jusqu'à ne pas être référencées d'aucune façon sur aucune page de l'Internet français (on trouve toutefois quelques évocations en français du brigand sur Radio Prague mais sans mention quant à son adaptation et sa diffusion en France). Cela est désormais révolu en cette année 2016 avec ces premiers articles en langue française qui leurs sont dédiés en ce présent site. Aussi, peut-être cela reviendra-t-il en mémoire à quelques jeunes téléspectateurs de l'Hexagone d'alors, comme le rédacteur de cet article qui à souvenance d'avoir vu La Poupée de pavot lors d'une de ses diffusions entre 1975 et 1977, ayant gardé plus particulièrement en mémoire – sans vraiment savoir pourquoi si ce n'est sans doute de par quelques caractéristiques – la présence du papillon Emanuel et de son haut-de-forme, et d'en avoir éprouvé un égal plaisir à la même époque en regardant Au clair de Lune de Jean Image, artiste français originaire de Hongrie, pays voisin de la Tchécoslovaquie...

Liste des épisodes
La Poupée de pavot et la Tache souillon
La Poupée de pavot et la Lune turque
Auteur : Captain Jack
La Poupée de Pavot - image 1 La Poupée de Pavot - image 2 La Poupée de Pavot - image 3 La Poupée de Pavot - image 4 La Poupée de Pavot - image 5 La Poupée de Pavot - image 6 La Poupée de Pavot - image 7 La Poupée de Pavot - image 8 La Poupée de Pavot - image 9 La Poupée de Pavot - image 10 La Poupée de Pavot - image 11 La Poupée de Pavot - image 12 La Poupée de Pavot - image 13 La Poupée de Pavot - image 14 La Poupée de Pavot - image 15 La Poupée de Pavot - image 16 La Poupée de Pavot - image 17


O makové panence a motýlu Emanuelovi © Václav Čtvrtek / Ceskoslovenská Televize, Krátký Film Praha as
Fiche publiée le 27 février 2016 - Dernière modification le 09 septembre 2017 - Lue 2085 fois