Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne

Fiche technique
Nom originalLes Voyages Extraordinaires de Jules Verne
OrigineFrance
Année de production1980
ProductionFR3 Limoges, Société Nouvelle Danot
Nombre d'épisodes4 x 55 minutes
Auteur romanJules Verne
RéalisationSerge Danot
Effets SpéciauxMartine Brousse, Raymond Charles Magne, Christian Pavageau, Jacques Pecher
AdaptationSerge Danot
Direction du sonJean-Marc Cori
DécorsMartine Vigneron alias Martine Danot
CadrageArsène Boussely, René Lartigaud
MusiquesJacques Loussier
Diffusions
1ère diffusion hertziennedécembre 1980 (FR3 - FR3 Jeunesse)
Rediffusionsjuin 1981 (FR3)
décembre 1981 (FR3 - FR3 Jeunesse)
Editions
Sortie en VHS1992 (MPM Production)
Synopsis

Du haut des cieux avec Cinq Semaines en ballon, sur terre et sur les océans pour faire Le Tour du monde en quatre-vingt jours, en autant d'endroits avec le Maître du monde, ou bien encore au travers des profondeurs sous-marines en un voyage de quelques Vingt Mille Lieues sous les mers, ce sont là (excepté Maître du monde, oeuvre plus courte et relativement mineure par rapport aux autres) parmi les plus grands Voyages extraordinaires de Jules Verne qui nous sont contés ici. C'est également des rencontres humaines auxquelles le grand écrivain nous convie, particulièrement avec d'éminents scientifiques comme le docteur Samuel Fergusson ou le professeur Aronnax, mais aussi avec les personnages extraordinaires que sont les énigmatiques Robur-le-Conquérant et le capitaine Nemo.

Commentaires

Au tout début des années 80, la télévision française conservait encore, depuis les premières heures de la RTF jusqu'aux dramatiques plus récentes en passant par le fameux « Théâtre de la jeunesse » de l'ORTF, un certain savoir faire pleinement issu de la tradition théâtrale concernant l'adaptation d’œuvres littéraires et une pleine acceptation de cette imagerie de l'art scénique. C'est ainsi que furent produites et adaptées avec FR3 Limoges quatre grandes aventures de Jules Verne sous le nom de Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne. Outre Cinq Semaines en ballon, Maître du monde et Le Tour du monde en quatre-vingt jours, Serge Danot, le créateur du célèbre Manège Enchanté et instigateur de cette production vernienne, adaptera et mettra également en scène Vingt Mille Lieux sous les mers, celui-ci comme les autres voyages s'étalant sur une durée de 55 minutes.
Cet ouvrage télévisuel fut diffusé dans la fameuse case horaire de 19h55 proposant chaque soir de la semaine cinq minutes d'aventure (chaque titre est alors découpé en 11 ou 12 épisodes). Il fut également diffusé en décembre 1980 et décembre 1981, lors des vacances de Noël, dans la programmation de « FR3 Jeunesse » (chaque aventure était alors proposée en deux parties).

L'adaptation de ces romans, et pour prendre pour exemple le plus célèbre et fantastique Vingt Mille Lieues sous les mers, quoique empruntant un certain degré de liberté quant à concentrer un si grand voyage en un si court espace de temps, faisait montre de respect quant à l'oeuvre originale. Les dialogues se jouaient toutefois sur une certaine élasticité de l'interprétation, les acteurs s'amusant à surjouer légèrement leur texte avec quelques notes d'humour, mis à part le comédien Jean Pellotier interprétant le capitaine Nemo avec la gravité que le personnage impose. Patrick Michaëlis, de la compagnie Bagages de sable créée en 1989, semblait à ce titre appuyer avec amusement les vocalises du personnage de Conseil d'origine flamande qu'il interprète avec un léger accent et une certaine nonchalance.

On pouvait notamment être surpris (ou s'en amuser) à la vue vestimentaire de Ned Land, fameux harponneur qui ici était vêtu tel le trappeur Davy Crockett avec une toque en fourrure de raton laveur sur la tête (il est vrai qu'un autre et plus célèbre Ned Land, celui de la production disneyenne de Richard Fleischer en 1954, fut lui aussi trappeur à ses heures, toutefois sans un tel couvre-chef auprès d'une captive aux yeux clairs). De même, la barbe du professeur Aronnax était fort fournie alors que le personnage n'en porte pas à l'origine.
Le céphalopode quant à lui, quoique muni de bras et tentacules, remporte quelque peu la palme des effets spéciaux sans effet justement de par la matière inerte qui le compose tel un jouet de plastique lorsqu'on le voit en entier (les dialogues évoquent ici un calmar mais il ressemble beaucoup plus à une pieuvre). Mais si l'on veut bien se prêter au jeu, on trouvera un peu plus « réalistes » les scènes où sont montrées « grandeur nature » ses tentacules alors que les hommes tentent de repousser ses attaques sur le pont du Nautilus. A propos de ce dernier, celui-ci est représenté sous la forme de dessins directement extraits des gravures du roman lorsqu'il est à la surface (de même que la timonerie vu de l'intérieur). Le sous-marin apparait également au travers d'un véritable modèle réduit en trois dimensions respectant la forme d'origine avec de menus variations conférant au navire, de par le matériau utilisé, un aspect lui donnant une simple mais néanmoins belle apparence. On remarquera également la qualité des scaphandres (casques et systèmes respiratoires), mais aussi le peu d'éléments de décors accompagnant les illustrations de fond (une table, une nature morte accrochée sur un mur, une armure médiévale...), celles-ci se suffisant toutefois à elle-même. Quant aux scènes de déroulant dans les profondeurs sous-marines, c'est tout simplement au travers d'un aquarium qu'elles sont filmées comme en d'autres adaptations télévisées du même roman tel le téléfilm soviétique Kapitan Nemo réalisé en 1975 par Vasili Levin et Edgar Smirnov ou celui tchécoslovaque Dvacet tisic mil pod morem réalisé en 1980 par Pavel Kraus (téléfilms inédits en France).

Outre le jeu théatral des acteurs – tels les comédiens et metteurs en scène Jean Pellotier (1926-2014), professeur d'art dramatique au conservatoire de Limoges entre 1966 et 1993 et Michel Bruzat qui fut son élève, également professeur et directeur du Théâtre de la Passerelle créé à Limoges en 1987, de même que Charles Caunant grande figure du théâtre limougeaud –, la particularité de cette création s'inscrivait dans la conception des décors faits de dessins originaux plus ou moins proches de ceux des romans, mais en couleur (le générique quant à lui montrait également les gravures originales publiées aux éditions Hetzel). L'utilisation de ces décors évoquait à un certain degrés les ouvrages cinématographiques de Karel Zeman, lui-même imprégné des œuvres de Jules Verne qu'il avait mis notamment en images dans son Dirigeable Volé, ainsi que ses Aventures Fantastiques, avec également l'influence au plus loin en amont de Georges Méliès. Mais la mise en forme de Serge Danot, même si elle se référait en partie picturalement à ces œuvres, voir aussi au jeu des acteurs, était plus basique et assumée par les moyens que pouvait alors lui offrir la vidéo. Cela n'en était pas moins un agréable divertissement,
Ces décors reposaient ainsi sur la technique d'incrustation et du fond bleu (certaines œuvres du cinéma expressionniste allemand avait déjà utilisé des fonds avec un rendu assez proche). Ils étaient très usités dans les émissions jeunesses de l'époque et de même depuis les années 60 avec le grand Jean-Christophe Averty qui employa à foison cette technique dans moult téléfilms et shows pour la télévision française (mais aussi allemande quand il y dirigea les Bee Gees lors d'un programme dédié à la sortie du magnifique album Idea en 1968). Pour rester dans la science et les voyages extraordinaires, on signalera que cette année-là, en 1981, et usant également pour quelques séquences de cette technique, fut diffusée sur Antenne 2 l'une des plus grandes séries de documentaires scientifiques du 20ème siècle, à savoir Cosmos de Carl Sagan.

La musique de ces excursions verniennes fut composée par Jacques Loussier à qui l'on doit les partitions de célèbres séries télévisées comme Thierry La Fronde ou Vidocq. Il a également connu une grande popularité pour avoir jazzifié l’œuvre de Jean Sébastien Bach avec le Trio Play Bach où officiaient Pierre Michelot à la contrebasse et Christian Garros à la batterie. Ses compositions naviguent ici entre légèreté, mystère et gravité.

Dans le même temps où fut produit et diffusée cette création, il fut édité via Dynamisme Presse Edition (Le Journal de capitaine Flam) et sous la légère supervision de Serge Danot, une collection d'ouvrages sous l'intitulé « Le Journal de Jules Verne ». Bien que faisant plus ou moins référence à la production télévisée commentée ici avec le logo de FR3, parmi les six œuvres verniennes adaptées sous la forme de bandes dessinées, seulement deux des aventures produites pour la télévision font partie de cette collection : Le Tour du monde en quatre-vingt jours (volume 1), Vingt Mille Lieux sous les mers (volume 2, également édité par Télé-librairie des Deux Coqs d'Or), Michel Strogoff (volume 3), Les Enfants du capitaine Grant (volume 4), L'Île mystérieuse (volume 5), De la Terre à la Lune (volume 6). A noter encore que ces bandes dessinées dont les noms des scénaristes et des dessinateurs n'étaient pas mentionnés furent réalisées par le studio de publicité Match 3 (ce studio réalisa notamment les illustrations pour le magazine français de La Bataille des planètes et il est à l'origine de la série Bibifoc), ce pour un résultat sans grand éclat et sans rapport esthétique avec la version télévisée.

Liste des épisodes
Cinq Semaines en ballon produit en 1979 ?
Le Tour du monde en quatre-vingt jours produit en 1980
Maître du monde produit en 1980 ?
Vingt Mille Lieues sous les mers produit en 1981
Acteurs & Actrices
Jean PellotierPhileas Fogg, capitaine Nemo orthographié Jean Pelloteir sur certains programmes
Zbigniew Horoksprofesseur Aronnax orthographié Morosch Zbiniev sur certains programmes
Michel BruzatNed Land
Patrick MichaelisConseil
Charles CaunantPassepartout
Christian Ducinspecteur Fix
Paul Biscigliacapitaine
Hervé Lombardynarrateur
Auteur : Captain Jack
Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 1 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 2 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 3 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 4 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 5 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 6 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 7 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 8 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 9 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 10 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 11 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 12 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 13 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 14 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 15 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 16 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 17 Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne - image 18


Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne © FR3, Société Nouvelle Danot
Fiche publiée le 14 août 2015 - Lue 2225 fois